Fandom

Saga RE Wiki

Virus Uroboros

435pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager
Uroboros vial - revelations 2.png

Fiole de virus Uroboros qu'Alex Wesker s'injecte elle-même.

Le virus Uroboros était un virus à ARN dérivé du Progenitor.[1] Créé par Albert Wesker, les recherches étant financées par Excella Gionne, PDG de la division Africaine de TRICELL, Inc.[2]. Le virus est connu pour avoir traversé trois étapes de développement - deux supervisées par Albert Wesker lui-même, et une troisième par Alex Wesker.[3]

Histoire Modifier

Motivation primaire Modifier

Albert Wesker fut élevé depuis son enfance en croyant dans la vision du monde d'Oswell E. Spencer, où les forts dominent les faibles. Par conséquent, il grandit pour devenir un partisan véhément du mouvement eugénique. Alors que le propre «Projet W» de Spencer visait à créer une race supérieure d'êtres humains pour dominer tous les autres[4], Wesker souhaitait plutôt que les êtres humains inférieurs soient détruits, laissant derrière eux seulement les dignes.[5]

Développement initial Modifier

Avec l'effondrement d'Umbrella suite au verdict du Procès de Raccoon en 2003, des éléments de TRICELL liés au marché noir émergeant des armes biologiques, se sont intéressés à la récupération des données de la société pour leurs propres fins. Albert Wesker, ancien chercheur d'Umbrella et revendeur sur le marché noir, conclut un accord avec Excella Gionne et Ricardo Irving, tout deux travaillant pour TRICELL, pour les aider dans la recherche sur les armes biologiques en échange d'un financement pour Uroboros. Afin de créer le virus, une souche non altérée de Progenitor était nécessaire. Pour cela, TRICELL dut retrouver le Centre africain de recherche d'Umbrella.[2].

En 2006, une version prototype d'Uroboros est créée. Un problème a été rapidement découvert dans le virus: il était trop puissant. Plutôt que de sauver les êtres «dignes» choisis de Wesker de la mort comme prévu, l'infection était mortelle pour tout le monde.[2] Une solution fut trouvée dans le corps d'un sujet de test, Jill Valentine, qui avait des anticorps pour le Virus-t.[6] Pour aider à remettre le projet d'Uroboros en développement, Jill fut maintenue en vie et ne prit pas part aux essais du virus. Le fait que son corps produisait dans anticorps viraux purs, parfaitement conçut pour affaiblir le virus Uroboros n'était rien de moins que miraculeux.[2]

Propriétés Modifier

Le virus Uroboros est le virus parfait, exempt des problèmes — mutation excessive, perte de facultés mentales, instabilité — qui touchait ses prédécesseurs. Lors de l'injection, le virus évalue les gènes du sujet. Si le sujet est compatible, il lui confère des capacités surhumaines complètement sous le contrôle du sujet. Si le sujet n'est pas compatible en revanche, le virus Uroboros prendra le dessus, transformant rapidement le sujet en une masse violente sans cerveau de tentacules noirs affamés.[7]

Lorsqu'il est hors de contrôle, le virus Uroboros cherche à consommer tout le matériel organique présent dans la zone pour se propager, incluant l'organisme infecté original. Passant par un cycle continu de mort et de renouveau, il attaque indistinctement toute matière organique à sa portée.[7]

La forme bizarre hors de contrôle du virus est dû aux kystes viraux noirs semblables à des sangsues qui caractérisent le virus. Ces kystes se forment sur les organes à l'intérieur du corps, puis sont éjectés à l'extérieur à travers la peau. Les kystes portent chacun leur propre intelligence primitive, et sont capables de sentir et de consommer la matière organique autour d'eux pour se propager. Les kystes viraux individuels sont faciles à tuer, mais le groupe principal continuera à se nourrir et à croître jusqu'à ce qu'il soit tué.[8][7]

En raison de ces propriétés du virus, on a pris grand soin de réguler la quantité d'injection basée sur la masse du sujet: une personne de 60kg recevait une bouteille, 40 – 60 kg 2/3 d'une bouteille, 20 – 40 kg 1/2 d'une bouteille et 20 kg ou moins 1/3 d'une bouteille.[9] Même une légère erreur dans le dosage résulterait dans une grande probabilité en la mort du sujet. Même a dosage parfait pourrait causer des symptômes sévères comme une transpiration excessive, une respiration forte et une désorientation dans les premiers stades.[9]

L'élimination d'un agrégat Uroboros est difficile. Une flamme à haute température est nécessaire pour l'endommager, car l'armement standard s'avère inefficace. Toutefois, cela ne fonctionne que dans le cas d'un groupement en dessous d'une certaine taille. Dans le cas où il rencontrerait un cluster supermassif, Wesker prépara un satellite d'attaque capable de tirer un laser de haute puissance sur Terre.[10] Le satellite, Shango, recevrait une entrée de ciblage à partir d'un dispositif de transmission semblable à un lance-roquette connu sous le nom de L.T.D.,précis jusqu'à une douzaine de centimètres. Le satellite demandait du temps pour se charger entre les tirs, ce qui veut dire que l'utilisateur a besoin de garder le viseur fixé sur la cible jusqu'à ce qu'il soit temps de tirer.[11][7]

Notes Modifier

  • L'Uroboros est nommé d'après l'Ouroboros, un serpent mythique (ou dragon) qui se mord la queue. L'ouroboros symbolise souvent l'auto-réflexivité, l'introspection ou la cyclicité. C'est également un ancient symbole Grec utiliser pour indiquer un système parfait.[12]

Galerie Modifier

Sources Modifier

  1. Resident Evil Archives II, page 213 "Database, Glosssary, UROBOROS VIRUS".
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Resident Evil Archives II, page 205 "Virus Uroboros, Le développement du virus Uroboros."
  3. Resident Evil: Revelations 2. (Capcom Co., Ltd.). Document: "Journal du chef du centre de recherches 2".
  4. Resident Evil 5. (Capcom Co., Ltd.). Document: "Albert Wesker".
  5. Resident Evil 5. (Capcom Co., Ltd.). Document: "Le Plan Uroboros".
  6. Resident Evil 5. (Capcom Co., Ltd.). Document: "Jill Valentine".
  7. 7,0, 7,1, 7,2 et 7,3 Resident Evil Archives II, page 206 "Virus Uroboros, Propriétés du virus Uroboros."
  8. Resident Evil: Revelations 2. (Capcom Co., Ltd.). Document: "Rapport sur le virus Uroboros".
  9. 9,0 et 9,1 Resident Evil 5. (Capcom Co., Ltd.). Document: "Directions pour l'utilisation du Virus Uroboros".
  10. Resident Evil Archives II, page 21 "Database, Glosssary, Satellite laser Shango".
  11. Resident Evil 5. (Capcom Co., Ltd.). Document: "Manuel d'utilisation du Satellite Laser Shango".
  12. Resident Evil Archives II, page 213 "Database, Glosssary, UROBOROS".
Bactéries
Bacillus anthracisaMoisissure (dérivée du Mutamycète)
Virus ARN / Agents Viraux
Virus EbolaNorovirusPoliovirusVirus Progenitor (Type-AType-B) • Virus-tT-JCCC203 • "Virus Prototype" • Virus-G • "Virus Cameron" • Virus t-VeronicaVirus-t+GVirus t-AbyssVirus UroborosVirus t-PhobosVirus C
Macro-parasites
Type NE-αPlaga (Type 2Type 3Type 4)
Toxine
Nécrotoxine

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard