Fandom

Saga RE Wiki

Resident Evil 2

331pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Resident Evil 2, connu sous le nom de Biohazard 2 au Japon (バイオハザード2, Baiohazādo Tsū), est le second épisode de la saga Resident Evil. Il est édité en 1998 sur Playstation 1. Il a été porté sur PC, Nintendo 64, Dreamcast, GameCube, puis vendu sur le PlayStation Network.

Les forces du S.T.A.R.S font place à deux héros inédits : Leon Scott Kennedy, nouvelle recrue au sein des forces de police de Raccoon City et Claire Redfield, sœur de Chris Redfield.

PrologueModifier

Avant juillet 1998, Raccoon City était une petite ville sympathique dans le Nord des États-Unis avec comme seule caractéristique le laboratoire pharmaceutique d'Umbrella Corporation. Dans les semaines suivantes, des rumeurs horribles ont commencé à circuler et d'étranges phénomènes ont eu lieu aux quatre coins de la ville, comme par exemple dans la forêt, où des gens auraient cru apercevoir des créatures mi-homme, mi-bête.

Il existe deux introductions selon le choix du personnage et quatre scénarios, sensiblement les mêmes, au total.

PersonnagesModifier

La famille Birkin est mise en avant dans cet épisode: William Birkin et sa femme Annette sont les concepteurs du Virus G. William s'est aussi inoculé le virus pour se transformer en "G". Et la fille de ce dernier, Sherry Birkin possède le dernier échantillon du virus.

D'autres personnages, comme Ada Wong et l'U.S.S, commandé par HUNK Death, font leur apparition.

BestiaireModifier

BossModifier

Selon le scénario choisi, le joueur affrontera :

Mini-jeuxModifier

The 4th SurvivorModifier

Si le joueur finit les 2 scénarios avec le rang A, il débloque ce mode.

Le joueur incarne HUNK, qui a obtenu un échantillon du virus G. Il faut effectuer un parcours en éliminant ou en esquivant toutes les menaces qui se dressent sur son chemin, HUNK étant limité en munitions, jusqu'au toit de l'immeuble de police pour qu'un hélicoptère puisse le récupérer. Ce mini-jeu fait partie intégrante du scénario de Resident Evil 2, ce qui n'est habituellement pas le cas pour les autres mini-jeux de la série. Le défi est chronométré et le fait d'utiliser des soins ou non influe sur le rang obtenu à la fin.

Il existe aussi une variante humoristique de ce mini-jeu appelée « The To-Fu Survivor » qui met en scène un morceau de Tofu, un aliment chinois, à la place de l'agent.

Extreme BattleModifier

Dans la version PlayStation, Dreamcast, GameCube et PC, ce mini-jeu a été rajouté aux contenus bonus. Il faut au préalable finir les deux scénarios avec un rang A.

Le mode prend place au début dans le laboratoire secret ; le joueur doit récupérer quatre bombes afin de les utiliser dans le train. Trois niveaux de difficulté sont disponibles (1, 2 et 3).

Il est possible de contrôler Leon, Claire voire Ada ou Chris Redfield. Chaque personnage possède un équipement différent hormis le ruban encreur :

DéveloppementModifier

À l'origine, le jeu devait avoir une allure différente : le déroulement de l'histoire devait être totalement différent ainsi que les décors. Leon ne devait pas être accompagné par Claire, mais par Elza Walker. Cette version était si bien avancée (le jeu était fini à 65 %) que les fans considèrent cette version comme un jeu à part entière, d'où le fait qu'on lui ait donné un nom propre : Resident Evil 1.5. Beaucoup de fans réclament que Capcom publie le jeu en bonus d'un jeu de la série à paraître.

Le développement de Resident Evil 2 a commencé un mois après la fin du développement du premier jeu, début 1996. Cette première version, diffère radicalement de la version finale par son scénario, sa présentation et son gameplay. La trame suit le même schéma que Resident Evil 2. L'équipe de développement a cherché à maintenir le niveau de peur du jeu original et a donc introduit deux nouveaux personnages qui n'ont pas connu de situation terrifiante : Leon S. Kennedy, en grande partie identique au personnage du jeu final, et Elza Walker. Contrairement à la version finale, les chemins de Leon et Elza ne se croisent pas et les deux personnages ont deux partenaires, au lieu d'un seul. Leon est aidé par un collègue policier, Marvin Branagh, et un chercheur du nom de Linda, une première version de Ada, alors que Elza est aidée par Sherry Birkin et un certain John, ultérieurement incorporé dans le rendu final en tant que propriétaire de la boutique d'armes à feu, Robert Kendo.

Il y avait aussi plus de rencontres avec des policiers survivants, comme par exemple un officier supérieur de Leon appelé Roy. Le nombre de polygones utilisés pour les ennemis était beaucoup moins important que dans la version finale. Cela permettait une abondance de zombies à l'écran en même temps, une méthode courante pour invoquer la peur chez le joueur tout au long de Resident Evil 1.5. Resident Evil 1.5 utilise également des musiques dynamiques, et les décors pré-calculés sont altérés en fonction des évènements. Les personnages peuvent également être munis d'équipements supplémentaires, comme par exemple des vêtements de protection pour améliorer leur résistance et leur permettre de porter plus d'accessoires. Les costumes et les blessures sont visibles aussitôt sur les modèles polygonaux des personnages.

Mikami pensait que les différents aspects du jeu étaient bons séparément, mais que le tout n'était pas satisfaisant. Il s'attendait à ce que ces aspects fusionnent dans les trois mois avant la date de sortie prévue, en mai 1997. Mais peu avant mai, Resident Evil 1.5 est totalement abandonné à un stade de développement de 65 %. En effet, l'histoire de Resident Evil 1.5, prévue comme une fin à la série, est réfuté par le superviseur Yoshiki Okamoto justement parce qu'elle ne permettait pas de faire de suites à la saga. Mikami avouera plus tard que le jeu n'aurait pas atteint la qualité souhaitée dans le temps imparti, il désapprouvait le système de jeu et les environnements lui semblaient « ternes et ennuyeux ».

Okamoto propose la création d'un univers de fiction pour en faire une franchise. Alors que l'équipe n'avance plus sur le scénario, Okamoto introduit un scénariste professionnel, Noburu Sugimura, qui aime l'histoire du premier opus. Au début, il n'était que simple consultant. Sugimura suggère de remplacer Elza Walker par Claire Redfield afin de créer un lien avec l'histoire du premier jeu. Okamoto est impressionné par la facilité avec laquelle il trouve des solutions aux problèmes qui parsème le script. Afin de poursuivre l'objectif commercial de deux millions d'exemplaires imposé par Capcom, Hideki Kamiya tente une approche plus ostentatoire et hollywoodienne du scénario. Okamoto ne veut pas lutter de front contre la direction : Sugimura, Mikami et l'équipe de développement s'arrangent pour intégrer les modifications souhaitées. Les programmeurs et autres membres restants partent travailler sur Resident Evil: Director's Cut, une version améliorée du premier opus. Elle sera distribuée avec une démo jouable de Resident Evil 2 dans le but de promouvoir la suite et de s'excuser auprès des joueurs pour sa sortie tardive.

Concernant la mutation de Resident Evil 1.5 à Resident Evil 2Modifier

  • Le nombre maximum de zombies affichés à l'écran a été limité à sept, ceci permettant d'avoir des modèles plus détaillés, avec plus de polygones, pour les personnages principaux. Les blessures ne sont plus visibles sur les personnages mais ceux-ci se mettent à boiter quand ils sont blessés ;
  • Seuls quelques décors de Resident Evil 1.5 ont pu être réutilisés ; par exemple dans la version finale, les environnements principaux de l'histoire sont devenus plus extravagants et artistiques ; ils se basent sur des photographies d'intérieur de bâtiments au style occidental que l'on peut trouver au Japon. Ces environnements sont réalisés grâce à un logiciel appelé 02. Chaque décor prend deux à trois semaines pour être rendu.
  • Les doublages ont été enregistrés par des Canadiens avant même que les cinématiques ne soient terminées. Par la suite, ces cinématiques ont été filmées en stop-motion au moyen de figurines articulées, retouchées ensuite par infographie. Le modèle d'Ada n'a pas pu être terminé à temps ; ainsi, c'est le seul personnage principal à ne pas apparaître dans les cinématiques.
  • Plusieurs changements ont été faits entre les différentes versions régionales de Resident Evil 2. Par exemple, la version nord-américaine a des écrans de « Game Over » plus violents, qui ont été remplacés dans la version japonaise. Cette version est aussi plus difficile que la version japonaise pour décourager la location qui aurait diminué les ventes aux USA.


Resident Evil 2
Personnages
Personnages jouables
Sherry Birkin - Leon S. Kennedy - Claire Redfield - Ada Wong
Personnages jouables uniquement dans le mode The 4th Survivor
HUNK - Tofu
Personnages jouables uniquement dans le mode Extreme Battle
Chris Redfield
Personnages non-jouables
Ben Bertolucci - Annette Birkin - William Birkin - Marvin Branagh - Brian Irons - Robert Kendo - Brad Vickers
Lieux
Commissariat - Laboratoire souterrain d’Umbrella - Raccoon City
Éléments
R.P.D. - S.T.A.R.S - Umbrella Corporation - Virus G
Musique
Original Soundtrack - Complete Track

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard