Fandom

Saga RE Wiki

Resident Evil: Damnation

333pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Resident Evil Damnation cover - final.jpg

Resident Evil: Damnation, connu au Japon sous le nom biohazard DAMNATION (バイオハザード ダムネーション Baiohazādo Damunēshon?), est un long-métrage d'horreur animé par ordinateur en 3D par Capcom et Sony Pictures Entertainment Japan. C'est une suite à Resident Evil: Degeneration, et fut disponible le 24 septembre 2012 en France et le 9 Octobre 2012 aux Etats-Unis. Le film est réalisé par Makoto Kamiya[1] et produit par Hiroyuki Kobayashi.[2]

L'histoire sert de lien scénaristique entre les jeux Resident Evil 5 et Resident Evil 6, permettant d'introduire l'histoire de ce dernier.

Scénario Modifier

En début d'année 2011, l'agent fédéral américain Leon S. Kennedy se voit ses vacations interrompues pour être envoyé en République Slave de l'Est, ex-pays de l'URSS en proie à une guerre civile entre loyalistes et indépendantistes, se battant pour le contrôle du pays et ses réserves de pétrole. Il est sensé entrer en liaison avec un agent de la CIA sous le nom de code "Épouvantail", qui pourrait avoir des informations concernant les bioterroristes et pour y constater ou non la présence d'armes biologiques, afin de décider d'une possible intervention armée américano-russe.

Malheureusement pour Leon il fut rappelé par son agent de liaison Ingrid Hannigan lui expliquant que les États-Unis furent ordonnées de s'extraire peu après son arrivée. Irrité par son temps de vacances ruiné et par l'absence d’engagement des États-Unis, Leon partit en solitaire, toujours à la recherche d’Épouvantail. Dans un parking souterrain, il tomba sur un agent de la CIA, qui était grièvement blessé. Réussissant à dire le mot «Apiculteur», que Leon détermina être la connexion des bioterroristes avec un camion de miel à proximité, un licker attaqua et tua l'agent. Échappant à son attaque initiale, Leon est soufflé par une explosion et peu de temps après perdit conscience quand il vit un homme commandant au licker de ne pas tuer Leon.

Leon buddy.png

Leon se défendant contre les accusations de Buddy.

Reprenant connaissance, il se retrouva dans le sous-sol d'une maison perquisitionnée par l'armée Slave de l'Est alors qu'il se faisait interroger par un des rebelles, JD, qui se trouvait dans la pièce accompagné par Alexander Kozachenko "Buddy" et Ivan Judanovich "Ataman". Remarquant que Judanovich commençait à tousser et convulser, Leon suspecta qu'il était surement entrain de se transformer en zombie, et conseilla à JD de garder un œil sur lui. Fouillant le bâtiment, les soldats réalisèrent que quelqu'un se cachait dans le sous-sol et commencèrent à ouvrir le feu. JD est touché pendant l'attaque et pensa être mourant avant de s'apercevoir que la veste tactique qu'il avait prit à Leon auparavant l'avait sauvé. Cependant, Ataman étant trop faible, il dût se faire porter par Buddy pour sortir de la pièce. 

En se dirigeant à travers les tunnels souterrains, Ataman devenu beaucoup trop affaiblit tenta d'en finir lui même, sachant que cela lui arriverait bientôt si Buddy ne le faisait pas. Alexander finit par lui tirer deux fois dans la tête pour mettre fin à ses souffrances et éviter qu'il ne se transforme. Buddy, prenant le rôle de leader du groupe, ordonna à JD de se cacher pendant qu'il se dirigeait vers la surface.

Suivant JD, Leon découvrit que les parasites Plaga étaient utilisés par les rebelles, qui d'une manière inattendue (pour les rebelles, au moins) menèrent certains de leur hommes à se transformer en bêtes sauvages, avec au moins un des membres trouvé par Leon empalé sur une hache. Constatant que JD se cachait de l'un des hôtes, il choisit de collaborer avec lui afin de s'occuper de leur menace mutuelle. Cependant, JD comprit qu'il devait tuer l'hôte par lui-même, et bien qu’il montrait une apparence de dur à cuire durant l’interrogatoire, il se retrouva dépourvu au fait de tuer les gens avec qui il avait grandit, ou même les personnes en général.

La Présidente de la République Slave de l'Est, Svetlana Belikova, fit venir Ada Wong afin de lui fournir des informations sur les Plagas étant utilisés par l'armée Slave de l'Est. Svetlana réalisa plus tard qu'Ada se faisait passer comme étant une membre du BSAA et essaya de comprendre pourquoi elle se trouvait ici.

A l'extérieur du Palais Présidentiel, Buddy continua son attaque programmée sur le bâtiment, étant devenu l'hôte d'une espèce dominante de Plaga. Envoyant une armée de Lickers, les soldats gardant le périmètre furent rapidement éradiqués, permettant à Leon de s'infiltrer, bien que n'étant toujours pas un allié de Buddy. Se rendant vers une installation souterraine, Leon et Ada, récemment échappée, confirmèrent que Svetlana était derrière les attaques bioterroristes dans son propre pays, utilisant le mouvement sécessionniste à des fins politiques pour ensuite les tuer afin de supprimer les témoins.

A ce moment là, Buddy et son armée de lickers attaquèrent l'installation, tuant rapidement les soldats restants venus accompagner la présidente, ne laissant en vie que Svetlana et son secrétaire personnel, s'étant tous les deux mis à l'abris derrière une vitre résistante aux balles. Etant donc tous les deux à l'abris, la présidente libéra deux de ses Tyrans (une version modifiée de la ligné des T-103), pour se débarrasser de Leon et Buddy.

Finalement, Leon et Alexander s'échappèrent de l'enceinte, perdant les Tyrans dans le processus lorsque leur ascenseur s'effondra à cause du poids des deux. Atteignant le sommet, ils rencontrèrent malheureusement un troisième Tyran, désigné par "013". Utilisant le reste de son armée de lickers, Buddy déjoua le Tyran en endommageant un réservoir d’essence, permettant à Leon de l'utiliser comme combustible pour une explosion.

Ce qui n'avait pas été prit en compte, c'était la nature du limitateur de puissance. Avec son limitateur de puissance endommagé, le "013" muta en sa forme de Super Tyran, où il prit en chasse Leon après que celui-ci ait tiré deux roquettes dans sa direction. Leon s'échappa uniquement en raison de l'attaque des trois lickers restants, s'en étant pris au Tyran, et détruits quelques instants après par ce dernier, et par la percussion de l'A.B.O. par un tank conduit par Buddy.

Dans une impasse entre le véhicule et le monstre, Leon prit le contrôle de la tourelle, en essayant d'avoir un bon point de vue pour tirer sur le Tyran, mais fut incapable de viser à cause de la tête de la créature qui bloquait le passage du canon. D'autres lickers de Buddy attaquèrent le Tyran, ce qui lui permit d'entrer dans le champ de vision de la tourelle, qui permit de détruire complètement sa tête au moment du tir. Les célébrations furent de courte durée lorsque deux autres Tyrans de Svetlana atteignirent la chaussée, étant devenus aussi des Super Tyrans. Prêt à tuer Leon et Buddy, deux avions firent une apparition soudaine et détruisirent les créatures.

Les Tyrans vaincus, Leon réalisa que les Etats-Unis l'avaient suivit pendant tout ce temps (Leon étant un ami personnel du Président Adam Benford). Il est vite révélé après cela que les Etats-Unis et la Fédération de Russie, oubliant leur rivalité tendue envers les relations d'Europe de l'Est, prirent l'initiative de faire une action conjointe en intervenant dans la guerre lorsque le rôle de Svetlana en tant que supportrice du terrorisme fut révélé. Dans leur invasion commune, les restes de l'armée Slave de l'Est sont faits prisonniers de guerre pour leur association avec un état terroriste.

Alors que Leon regardait les forces américaines et russes avancer sur la République pour renverser son gouvernement, Buddy se demanda si Leon était au courant de la participation de ces deux pays depuis le début. Commençant à se sentir dépassés par les événements et là où il en était actuellement, Buddy devint désespéré. Affichant un profond regret par rapport à la perte de son mentor, Ataman, et de ses amis, Buddy clama qu'il n'avait plus rien pour se battre, et supplia Leon de le tuer avant qu'il se transforme en un monstre.

Buddy10.png

Buddy tentant de suicider après avoir perdu l'espoir.

Comme Leon ne parvenait pas à répondre, Buddy attira son pistolet afin de commettre d'une tentative de suicide pour le libérer de l'horreur qu'il avait vu avec les Plagas. Leon lui refusa le droit de mourir et confisqua l'arme de poing de Buddy, le sermonnant dans le processus, et disant à Buddy qu'il avait une dette envers les personnes mortes pour qu'il puisse continuer à vivre, même si cela signifiait être paralysé pour le reste de sa vie. Leon tira sur Buddy pour tuer le Plaga attaché à sa moelle épinière, afin qu'il puisse vivre sans devenir un monstre.

Ada s'étant échappée grâce à Leon en l'utilisant comme une distraction, elle en profita pour voler un des Plagas. Sa mission étant une réussite, elle présenta le Plaga à son client via une conférence vidéo mais joua sur le fait qu'elle ne savait pas encore si elle allait ou non lui envoyer. Son client lui proposa par écrit, d'effacer son mandat d'arrêt international en échange, mais cette dernière lui répondit qu'elle aimait bien l'idée d’ajouter ce mandat à son curriculum vitae, avant d'arrêter la communication.

À la suite des événements, Buddy resta dans son pays. Il observait les enfants courant joyeusement dans une rue pavée sur laquelle il se déplacé lui-même dans un fauteuil roulant. S'arrêtant brièvement, Buddy regarda les enfants courant sur leur chemin vers l'école au bout de la rue. Souriant, il continua son chemin vers le bâtiment, ce qui impliquerait qu'il ait repris son occupation précédente en tant que maître d'école.

Casting Modifier

Personnage Comédien de doublage Japonais Comédien de doublage Anglais Comédien de doublage Français Motion Capture
Leon S. Kennedy Toshiyuki Morikawa Matthew Mercer Gilles Morvan Kevin Dorman
Alexander 'Sasha' Kozachenko "Buddy" Nobuyuki Hiyama Dave Wittenberg David Earnest
Svetlana Belikova Eriko Kawasaki Wendee Lee Melinda Lee
JD Shintarō Ōhata Val Tasso Val Tasso
Ivan Judanovich "Ataman" Shōzō Iizuka Robin Sachs Kirk Thornton
Ada Wong Junko Minagawa Courtenay Taylor Juliette Degenne Jolene Andersen
Ingrid Hannigan Yū Kobayashi Salli Saffioti Jolene Andersen
Secrétaire David Earnest
Épouvantail Patrick Seitz Kirk Thornton
Tyran Michael McConnohie

Sources Modifier

  1. Allociné, Resident Evil: Damnation - Page du film
  2. Resident Evil: Damnation is Coming.IGN.com. IGN Entertainment, Inc (14 Septembre 2010). Consulté le 23/08/2015

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard